Les Professeurs et Chorégraphes Invités

 

Bruno Agati
Bruno Agati
Kader Attou
Kader Attou
Sahar Azimi
Sahar Azimi
Yann Cardin
Yann Cardin
Deborah Casamatta
Deborah Casamatta
Alain Gruttadauria
Alain Gruttadauria
Bruno Guilloré
Bruno Guilloré
Alexandre Lesouef
Alexandre Lesouef
Mélanie Maurin
Mélanie Maurin
Michèle Murray
Michèle Murray
Dominique Noël Malvarosa
Dominique Noël Malvarosa
Ramon Oller
Ramon Oller
Jackie Taffanel
Jackie Taffanel
Bruce Taylor
Bruce Taylor

En savoir plus:

Bruno Agati

Bruno Agati

Bruno Agati

  • Intervenant cours techniques Jazz
  • D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Bruno Agati est comédien, danseur, chorégraphe et metteur en scène.
  • - -
  • Il se forme à la comédie au Studio 34 avec Claude Mathieu, Philippe Brigaud et Sacha Pitoëff, à la danse à la Schola Cantorum puis avec Lyn Simonson, Michael Owens, aux arts du cirque et du mime au Carré Sylvia Monfort.
  • -
  • Il réalise des mises en scène dans lesquelles il écrit en mêlant danse, théâtre et chansons.
  • Il invente un univers poétique et drôle :
  • - Zapping (Théâtre du Gymnase, Olympia)
  • - Soleil du Monde (Stade de France)
  • - Fans je vous aime (avec Sylvie Joly)
  • - Ma plus belle histoire d'amour... Barbara (Roland Romanelli)
  • - C'est tellement Joly (Sylvie Joly,Théâtre Mogador)
  • - Les mille et une vies d’Ali Baba (co-mise en scène)
  • - La Mère qu’on voit danser (Bouffes du Nord, Café de la Danse, Théâtre du Lucernaire), - Agati’s Folies (Hivernales d'Avignon)...
  • -
  • Il collabore également comme chorégraphe pour des événements:
  • - Johnny Hallyday à la Tour Eiffel
  • - Ben-Hur et Olé Carmen au Stade de France
  • - Patrick Dupond au Bataclan...
  • -
  • Des pièces de théâtre ou des spectacles musicaux avec les metteurs en scène François Bourcier, Gilbert Gruss, Thierry Harcourt "L'Air de Paris", Robert Hossein, Macha Makeïeff, Daniel Mesguich "Mlle Faust", Pierre Palmade "Régine aux Folies Bergères", Jérome Savary, André Serré, Bernard Schmidt, Jean-Luc Tardieu "I do, I do !",  Jacques Weber "Ondine"...
  • Kader Attou

    Kader Attou

    Kader Attou

  • -
  • Intervenante N.I.D Ballet Junior
  • -

    Transmission "The Roots"

    Assistant: Virgile Dagneaux

  • - Kader Attou
  • En 1989 à Saint-Priest, Kader Attou, Eric Mezino, Chaouki Saïd, Mourad Merzouki et Lionel Frédoc fondaient la compagnie Accrorap.
  • -
  • Du collectif d’artistes des débuts à l’émergence de chorégraphes singuliers, le travail de Kader Attou se caractérise par une grande ouverture :
  • - ouverture au monde grâce à des voyages conçus comme autant de moments de partage,
  • - ouverture vers d’autres formes artistiques, vers d’autres courants.
  • -
  • Dès 1989, dans la fièvre de la découverte de la breakdance et avec les premiers spectacles d’Accrorap, naît le désir d’approfondir la question du sens et de développer une démarche artistique.
  • Athina, en 1994, marque les grands débuts d'Accrorap sur la scène de la Biennale de la danse de Lyon.
  • Créée en 1996 Kelkemo, hommage aux enfants de réfugiés bosniaques et croates, est le fruit d’une expérience très forte dans des camps à Zagreb en 1994 et 1995.
  • Prière pour un fou (1999) est une pièce charnière de l'univers chorégraphique de Kader Attou. Il part à la rencontre du drame algérien et s'interroge sur la possibilité de poursuivre le dialogue entre Orient et Occident.  
  • Suivront Anokha (2000), Pourquoi pas (2002), Douar (2003), Les Corps Étrangers (2006), Petites histoires.com (2008).
  • -
  • Cette même année, Kader Attou est nommé Directeur du Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Poitou Charentes, devenant ainsi le premier chorégraphe hip hop nommé à la tête d'une telle institution.
  • Plus récemment, il crée Trio (2010) et Symfonia Piésni Zalosnych (2010).
  • -
  • En 2013, Kader Attou revient aux sources du hip hop, à ses premières sensations:
  • The Roots est une aventure humaine, un voyage, un grand plongeon dans son univers poétique. Onze danseurs hip hop d'excellence en sont les interprètes, ils créent un groupe en totale symbiose.
  • -
  • Créée en aout 2014 pour la 10e édition des Nuits Romanes en Poitou-Charentes, Un break à Mozart, née de la rencontre du CCN de La Rochelle et de l’Orchestre des Champs-Elysées, se pose en véritable dialogue entre danse d’aujourd’hui et musique des Lumières avec comme œuvre musicale directrice : le Requiem de Mozart. 
  • -
  • En septembre 2014 à l’occasion de la Biennale de Lyon, Kader Attou crée OPUS 14 pour seize danseurs, hommes et femmes, qui allient puissance, altérité, engagement, poétique des corps en une pièce fondamentalement hip hop.
  • -
  • Le travail de la cie Accrorap est l’histoire d’une aventure collective internationale où la notion de rencontre est au centre de la démarche de la compagnie et où les voyages alimentent la réflexion.
  • -
  • Virgile Dagneaux
  • Originaire de Montpellier, Virgile Dagneaux débute par les claquettes, passe pour une brève période par le classique et la danse contemporaine, avant de se consacrer aux danses Hip-hop. Il collabore notamment avec Leela Petronnio, Hamid El Kabouss et Kader Attou, avec lesquels il tourne depuis plus de 10 ans sur les plateaux du monde entier, USA, Chine, Europe, Afrique, Moyen Orient…
  • -
  • Nourrit de ses expériences diverses, à la recherche d’un langage chorégraphique rythmé et intuitif, il fonde la compagnie Virgule en Janvier 2015. L’occasion de se transformer en passeur d’histoires, en quête d’un théâtre physique et chorégraphique, à la façon de ses influences tel que Kader Attou ou James Thiérré.
  • Il développe plusieurs projets de création chorégraphiques, de rencontres en organisant des laboratoires chorégraphiques instantanés, les « Pousse la Table », et de transmission, notamment avec EPSEDANSE, de la chorégraphe Anne-Marie Porras.
  • Il fait aussi parti de l’équipe de transmission du Centre Chorégraphique Nationale de La Rochelle, où il intervient à l’échelle internationale pour des workshop et des masterclass.
  • Sahar Azimi

    Sahar Azimi

    Sahar Azimi

  • Intervenant cours techniques Jazz
  • D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Danseur, chorégraphe, chanteur, directeur artistique.
  • -
  • Sahar Azimi a dansé dans la Batshheva Ensemble, Clipa, Théâtre de danse Inbal, Barak Marshall Dance Company et avec les chorégraphes Emanuel Gat, Noa Dar, Ronit Ziv et autres.
  • -
  • Sahar a reçu plusieurs prix tels que le prix du ministre de l'Éducation et le prix de la culture pour les jeunes chorégraphes en 2005.
  • -
  • Sahar a lancé de nombreux projets:
  • Cours de danse pour les danseurs professionnels à Jérusalem. Il est également choisi d'être l'un des directeurs artistiques du festival « Curtain Up » 2010/11.
  • -
  • Il est professeur à l'Académie de musique et de danse à Jérusalem, ainsi que le directeur artistique de Ensamble of the academy Sahar’s works.
  • -
  • Les pièces de Sahar sont invités à de nombreux festivals dans le monde, y compris
  • MONACO DANCE FORUM, DANSE UZES - France, SZIGET - Hongrie, Allemagne, Brésil, Japon, Suisse, Croatie, Italie et plus ... en 2009.
  • -
  • Sahar a créé la pièce UTF8 pour la compagnie de danse ZPA à Zagreb.
  • -
  • De Janvier à mai 2012 Sahar est invité comme artiste résident à l'Université de l'Illinois par la fondation Shusterman.
  • -
  • Sahar a obtenu de la Fondation culturelle Amérique-Israël bourse de 1997-1998.
  • -
  • Directeur artistique du « Festival Zirat Machol 2013-2017 » du Art Arena à Jérusalem.
  • -
  • Membre artistique du collectif « Protective Edge ».
  • Sahar est aussi un auteur de chanson.
  • Yann Cardin

    Yann Cardin

    Yann Cardin

  • Intervenant N.I.D ballet Junior
  • Cours techniques contemporain D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Yann Cardin débute sa formation de danseur à Grenoble auprès de Cathy Cambet dans l’Album Compagnie avant de rejoindre le centre de formation EPSEDANSE.
  • Son parcours d'interprète commence avec Anne-Marie Porras au sein de la Compagnie Dansomania où il participe à toutes les créations de 2004 à 2010.
  • En tant que danseur-interprète cherchant à ouvrir son champ artistique et afin de diversifier les expériences, il collabore avec différentes chorégraphes aux univers multiples telles Fanette Chauvy ou Florence Bernad.
  • Il rencontre sur sa route Larrio Ekson. Ce dernier créé pour lui le solo « Reminisce » et le duo « Inter Racial ».
  • Il travaille depuis 2008 avec Serge Ricci et participe à tous les projets de la Compagnie Mi-Octobre qu'il s'agisse de pièces créés pour la scène, les musées et Centres d'Arts Contemporains, mais également des formes performatives pour d'autres espaces de représentations.
  • Actuellement, il évolue au sein de la compagnie d'Hervé Robbe , ainsi qu'avec les chorégraphe Edmond Russo et Shlomi Tuizer pour qui il est interpète de« Guerrieri e Amorosi » ainsi que « The State ».
  • Avec le chorégraphe François Rascalou, dont il partage le travail depuis 2005, il participe aux créations d'« Au seuil de l'être », « Déclassé X » et « X-tension » ainsi que les pièces pour l'espace public du triptyque « Les fils des hommes », « Premier cri » et « Souffle ».
  • En tant que chorégraphe et pédagogue, il intervient également en milieu scolaire où il initie des projets de spectacles. Il est invité pour des cours et des ateliers chorégraphiques dans les centres de formations, ainsi qu'auprès de divers publics amateurs. Il participe aussi à diriger corporellement les acteurs de la Compagnie Orten.
  • Parallèlement à la danse, il cultive une pratique martiale avec le Judo pendant des années et actuellement le Shadow Yoga.
  • « Faire des spectacles dans tous les espaces possibles de représentations.
  • Se sentir vivant.
  • Apprécier son humanité et celle des autres dans les différentes couches qui la composent.
  • Construire des sphères d'échange et de partage.
  • Rencontrer les gens.
  • Apprendre.
  • Vivre et transmettre des émotions.
  • Prendre le temps de ça. »
  • Deborah Casamatta

    Deborah Casamatta

    Deborah Casamatta

    Intervenante Scène 2

    Intervenante N.I.D Ballet Junior

  • Née en 1985, originaire de Corse, Déborah CASAMATTA entre en 1998 au sein du “Jeune Ballet Corse”.
  • En 2001, elle intègre l'école supérieure "Studio Ballet" Colette Armand à Marseille. Elle poursuit sa formation en 2002 dans le centre "EPSEDanse " d'Anne-Marie Porras en formation scène.
  • Déborah travaille avec différentes compagnies : Cie "Ccandance" Christian Canciani, Cie "Dansomania" d'Anne-Marie Porras, Cie "La parenthèse "Christophe Garcia.
  • Création de la Cie "Doublefil" Déborah CASAMATTA et Pia GAMBOTTI, "Ames de femme" et "AM,PM".
  • -
  • Depuis 2007 : Déborah est artiste interprète au Ballet Preljocaj Guid. Elle y interprète de nombreuses pièces et extraits du répertoire d'Angelin Preljocaj des années 1985 à aujourd'hui. Marché noir, Larme blanche, Peur bleue, Personne n'épouse les méduses, Paysage après la bataille, Le parc, Eldorado, Blanche Neige, Les nuits, Suivront mille ans de calme, Roméo et Juliette, Noces, Le Sacre du printemps, Liqueur de chair, Empty moves, Still Life, La stravaganza, Spectral évidence, Royaume Uni, Retour à berratham, A nos héros, La peau du monde, Near life expérience, Les 4 saisons, N, Parade…,Tournée France et étranger.
  • -
  • Déborah fait partie des projets pédagogiques au sein du ballet depuis 2012, elle porte un intérêt auxactions de sensibilisations et de transmissions.
  • Elle intervient sur des projets variés : Ateliers autour du répertoire d'Angelin Preljocaj, en milieu scolaire, danseur amateur, professionnel, non danseur, centre de formation, faculté.
  • -
  • En 2015 : Elle est certifiée en yoga Vinyasa.Passionné par l'échange, le partage et les rencontres, Déborah donne des stages en danse contemporaine, yoga Vinyasa et jury de concours en France et à l’étranger.
  • -
  • Depuis 2018 : Elle est également répétitrice pour le "ballet Preljocaj junior "et le "Guid du ballet Preljocaj", tournée France, étranger (Cambodge Tel-Aviv…).
  • Déborah participe à de nombreux événementiel : Audi, Renault, Hermès, Hôtel Prince de Galles… International spectacle, Abu Dhabi.haka All Blacks .Figuration dansée dans le film "Polina,danser sa vie"de Valérie Muller et Angelin Preljocaj.
  • -
  • Artiste interprète, enseignante, chorégraphe, de formation pluridisciplinaire, Déborah est exigeante, passionnée, généreuse, curieuse de multiples rencontres, artiste sensible à la diversité de l'art.
  • Elle développe son travail autour de l'ancrage, la liberté d’interprétation, l’engagement physique et mental à travers le yoga, la subtilité du mouvement dans le corps et l’espace, porté par une énergie engagée et dense. Elle associe dans sa démarche de transmission son travail, chorégraphique et pédagogique pour développer une ouverture et une danse remplie de nuances.
  • Alain Gruttadauria

    Alain Gruttadauria

    Alain Gruttadauria

  • Intervenant cours techniques Jazz
  • D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Comment le décrire…? « Ovni » dans l’univers de la Danse Française
  • Exigeant, Passionné, Optimiste…
  • Directeur artistique de la Compagnie Alain Gruttadauria La Licorne
  • Chorégraphe et professeur international - Personnage atypique, profondément humain, il s’implique souvent sur des « coups de cœurs ».
  • Curieux, son parcours le prouve, beaux Arts, école du cinéma, Littérature, mais aussi Théâtre…
  • En danse, il s’est nourri de beaucoup d’influences (Graham, Limon, Cunningham, mais aussi Yoga, techniques somatiques, etc.) et reste un «Chercheur ». Il est toujours intéressé par les « performance » du corps humain et les nouvelles techniques.
  • Alain Gruttadauria développe un style personnel et atypique, basé sur la technique, la vitesse d'exécution, la précision, l'exigence, mais aussi la sensualité. Sa danse, « métissée » et complète, privilégie un travail sur l'énergie arrêt, accélération, fragmentation mais aussi ondulation et changement brusque de direction. Dans le fond comme dans la forme, il est un artiste sensible doté d’une gestuelle surprenante jouant entre esthétisme, puissance et virtuosité.
  • Il est sur tous les fronts :
  • Stages internationaux et nationaux - Il collabore avec de nombreux centres de formation artistiques en France et en Europe.
  • Chorégraphe pour sa propre compagnie mais aussi pour d’autres structures
  • Il intervient sur des projets de toute sorte, amateurs, scolaires, missions, « milieux difficiles », et Universitaires.
  • Jury pour le Diplôme d’état ou le C.A
  • Jury pour de nombreux concours chorégraphiques
  • Bruno Guilloré

    Bruno Guilloré

    Bruno Guilloré

  • Intervenant Scène 1
  • Né au Caire, Egypte
  • Formation: Conservatoire de Paris, sous la direction de Quentin Rouillier.
  • Pour Hofesh Shechter Company: Bruno a travaillé sur la création de Uprising et In your Rooms et a été un membre fondateur de la Compagnie. Il a joué dans Uprising, In your Rooms, Political Mother
  • Chorégraphe de: Cut, Survivor, Sun, Barbarians.
  • Autres parcours: Beatriz Consuelo (Ballet junior, Genève), Richard Wherlock (Ballet de Lucerne et Komische Oper Berlin), Iracity Cardoso et Paulo Ribeiro (Ballet Gulbenkian, Lisbonne). Il a dansé dans des œuvres de Richard Wherlock, Guillermo Bothelo, Ed Wubbe, Örjan Andersson, Rui Horta, Itzik Galili, Ohad Naharin, Mats Ek, Stijn Celis, Mauro Bigonzetti, Didy Veldman, Marie Chouinard, Clara Andermatt, Rui Lopes Graça, Regina van Berkel et Paulo Ribeiro.
  • Bruno a joué dans le film Passengers de Richard Wherlock.
  • Alexandre Lesouef

    Alexandre Lesouef

    Alexandre Lesouef

  • Intervenant Scène 1
  • Intervenant Scène 2
  • Intervenant N.I.D Ballet Junior
  • Reconnu pour sa pédagogie, Alexandre Lesouëf est aujourd'hui à la direction d'une section danse Hip-Hop au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon. Il est à l'initiative du Diplôme d'Étude Chorégraphique catégorie HIP-HOP, reconnu par le ministère de la Culture. Son désir d'approfondir ses connaissances l'amène à participer à de nombreux laboratoires de recherche pour la transmission et l'écriture de la danse Hip Hop, notamment celui du CCN – La Rochelle en 2010, dirigé par Kader Attou. Lors de son parcours, il surprend par sa conception chorégraphique originale, ce qui lui vaudra d'être lauréat du concours national pour jeune chorégraphe Corps et Graphie, à Millau en 2013.
  • Ses diverses rencontres artistiques et humaines lui permettent de questionner sans cesse son écriture, la rendant plus personnelle et plus riche. Il se nourrit de sources variées, issues de la danse hip hop et contemporaine notamment.
  • Son désir de chorégraphier devenant prioritaire, il se rapproche du CDC – Les Hivernales, où il fait la rencontre d'Emmanuel Serafini. En 2014, il fonde CAL, la Compagnie Alexandre Lesouëf.
  • .Alt(er) est accompagné, finalisé à KLAP et créée à question de danse en octobre 2016.
  • Mélanie Maurin

    Mélanie Maurin

    Mélanie Maurin

  • Intervenante N.I.D Ballet Junior
  • Culture Artistique
  • Autour du travail de Pina Bausch
  • Danseuse soliste de la Compagnie Tanztheater Pina Bausch Wuppertal de 2000 à 2009
  • Chargée de Cours à l’Université Paul-Valéry Montpellier III (improvisation gestuelle) depuis 2002
  • Cursus professionnel dans la Compagnie Tanztheater Pina Bausch Wuppertal
  • 1 / 2000-2007
  • Mélanie Maurin a rejoint la Compagnie du Tanztheater Pina Bausch à Wuppertal en Allemagne.
  • Engagée en tant que danseuse soliste comédienne avec un contrat à durée indéterminée à temps complet, elle a participé à la création des Pièces de Pina Bausch :
  • « Agua » résidence de création au Brésil, Première à Sao Paulo en 2001
  • « Pour les enfants d’hier, d’aujourd’hui, de demain… » Première à Paris, en juin 2002
  • « Néfès » résidence de création à Istambul, Première à Istanbul en mai 2003
  • « Rough Cut » résidence de création en Corée du Sud, Première à Séoul en juin 2005 et a repris les rôles du répertoire de Pina Bausch :
  • Palermo, Palermo - Le laveur de vitres - O Dido - Masurca Fogo - Le Sacre du Printemps - Wiesenland - Iphigenie auf Tauris - Nur Du - Kontakthof - Viktor - Les sept péchés capitaux - Komm Tanz Mit Mir - Bandoneon - Ten Chi - Légende de chasteté / Keuschheitslegende - Auf dem Gebirge hat man ein Geichrei gehort
  • 2 / 2007-2009
  • Danseuse soliste invitée par le Tanztheater Wuppertal jusqu’à la disparition de Pina Bausch, parallèlement à la reprise des études de médecine à Montpellier.
  • Mars 2008, Mélanie Maurin est invitée par Pina Bausch à participer, en tant que danseuse interprète de son œuvre, au 7ème Symposium du Prix de Kyoto organisé à San Diego (Californie) par les Universités : « San Diego State University », « University of California San Diego » et « San Diego and University of San Diego ».
  • Novembre 2008, invitée par Pina Bausch à danser le solo de « Rough Cut » lors de la Soirée des Soli du Festival International « 3 wochen mit Pina Bausch » à Dusseldorf.
  • Janvier 2009, reprise de « Wiesenland » au Théâtre de la Ville à Paris.
  • Danseuse interprète dans les films :
  • « Le laveur de vitres » de Peter Lindbergh 2001
  • « Parle avec elle » de Pedro Almodovar 2002
  • « Chasseurs d’étoiles » de Jérôme Cassou 2004
  • « Nefes » de Jérome Cassou 2005
  • « Coffee with Pina » de Lee Yanor 2006
  • « Pina Bausch » d’Anne Linsel 2006
  • « Kyoto Price » de Jérôme Cassou 2008
  • « Pina Bausch » de Jérôme Cassou 2009
  • Expérience scénique durant sa scolarité
  • 1983 : « Si j’étais un arbre » Carolyn Carlson, Festival Montpellier Danse
  • 1985 : « Cabaret » Jérôme Savary
  • 1989 : « 1789 et nous » Maurice Béjart
  • 1992 : « Mouvance sur terre de ciel » Anne-Marie Porras
  • Formation en danse
  • danse Modern Jazz : Anne Marie Porras (Montpellier)
  • danse Moderne et Contemporaine : Peter Goss (Paris), Malou Airaudo (Essen)
  • danse Indienne Bharata-Natyam : Savitry Nair (Paris) danse Indienne Kuchipudi : Sri Vempati Chinna Satyam (Madras)
  • Michèle Murray

    Michèle Murray

    Michèle Murray

  • Intervenante Scène 1
  • Intervenante Scène 2
  • MICHELE MURRAY est chorégraphe et directrice artistique de la structure PLAY. Elle s’intéresse au corps comme outil d’expression et à la chorégraphie comme forme artistique puissante.
  • De nationalité franco américaine, elle se forme d’abord en danse classique à Düsseldorf, puis poursuit sa formation en danse contemporaine à Paris auprès de nombreux artistes et professeurs, tels que Catherine Diverres, Mark Tompkins, Viola Farber, Hans Zullig, entre autres. Elle se forme ensuite à New York, principalement auprès de Merce Cunningham et Marjorie Mussman en danse classique. Elle y étudie également des techniques somatiques, telles que l’Idéokinésie et le BMC®.
  • Elle collabore à différents projets chorégraphiques en tant qu’interprète, notamment auprès de « l’art not least », Berlin, Didier Théron à Montpellier et Bernardo Montet au CCN Tours. A partir d 2008 elle est également conseillère artistique pour la Cie Didier Théron.
  • Elle développe un travail chorégraphique personnel au sein de la Cie Michèle Murray, qui deviendra Murray / Brosch Productions de 2008 à 2012, en collaboration artistique avec Maya Brosch. Elle présente de nombreuses pièces en Europe (Festival Montpellier Danse, ImPuls Tanz Vienne, National Review of Live Art Glasgow, Dance Week Zagreb, CND Paris, CCN Tours, entre autres).
  • En 2012, elle fonde la structure PLAY / Michèle Murray, dont elle est directrice artistique tout en travaillant en collaboration étroite avec les artistes dont elle s’entoure.
  • Depuis 2014, elle travaille sur le projet « ATLAS / ETUDES », série de pièces courtes non –limitées dans leur nombre et dans le temps.
  • En parallèle à son activité de chorégraphe, elle enseigne en Europe, principalement en France et en Allemagne. Son enseignement est en lien étroit avec sa pratique chorégraphique.
  • Dominique Noël Malvarosa

    Dominique Noël Malvarosa

    Dominique Noël Malvarosa

    Body-Mind Centering®

  • Intervenante Scène 1
  • Intervenante Scène 2
  • Intervenante N.I.D Ballet Junior
  • Son parcours de plus de trente ans dans la danse en tant qu’interprète, chorégraphe et
  • pédagogue, s’est enrichi par la découverte du Body-Mind Centering®.
  • Dominique est Praticienne BMC Diplômée depuis 2010, et spécialiste du développement moteur.
  • Elle intervient dans différentes structures telles que des Conservatoires et des Centres
  • Chorégraphiques pour faire découvrir cette pratique.
  • Elle organise également des programmes annuels de stages sur Montpellier.
  • Elle est formatrice au Diplôme d’Etat depuis 1996 et continue à enseigner la danse à des publics
  • très variés.
  • Le Body-Mind Centering® est une pratique d’éducation somatique basée sur l’expérience qui
  • développe en profondeur la conscience du corps. Elle s’applique à tous les publics car aucune
  • exigence de niveau n’est requise. Le BMC a été créé aux USA en 1973 par Bonnie Bainbridge
  • Cohen. On le pratique en ateliers collectifs ou en séances individuelles pour une approche
  • personnalisée.
  • C’est le milieu de la danse contemporaine et particulièrement du Contact Improvisation qui l’a
  • d’abord introduit en France. Depuis plus de 20 ans, le BMC s’étend à tous les publics. Danseurs,
  • non danseurs, personnes de tous âges et toute condition physique. La formation professionnelle
  • se développe en France et dans plusieurs pays d’Europe.
  • Les danseurs y trouvent une autre façon d’aborder le mouvement , d’autres appuis en eux-mêmes pour progresser techniquement.
  • Ouvrage de référence :
  • Sentir Ressentir et Agir « L’anatomie expérimentale du Body-Mind Centering" (livre et DVD)
  • sites à consulter pour en savoir plus :
  • www.bodymindcentering.fr
  • www.body-mind-centering-montpellier.fr
  • Interventions auprès des danseurs d’EPSEDANSE.
  • Le Body-Mind Centering enrichit la sensation et la lecture du corps et du mouvement par l’étude et
  • surtout l’expérience des différents systèmes du corps : Squelette, muscles, ligaments, organes,
  • sens et perceptions…
  • C’est avec ces nouveaux outils que Dominique et les étudiants aborderont l’analyse du mouvement dansé.
  • Ramon Oller

    Ramon Oller

    Ramon Oller

  • Intervenant Scène 2
  • Cours techniques contemporain D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Il voit le jour à Esparraguera (Barcelone) en 1962, puis étudie à l’Institut del Teatre de Barcelone, avant de faire ses débuts au sein de la compagnie Gelabert-Azzopardi. Sa première chorégraphie, « Dos Dies i Mig », remporte le second prix du concours chorégraphique Tórtola Valencia de 1984.
  • En 1985, il fonde la compagnie Metros, via laquelle il présentera la plupart de ses créations. Auprès de Jean-Christophe Maillot, il propose « Naranjas y Limones » au centre chorégraphique national de Tours. Il a aussi réalisé des chorégraphies pour d’autres formations dont la Compagnie nationale de danse ou le Ballet national d’Espagne.
  • Son œuvre « Good Night Paradise » remporte le premier prix du meilleur spectacle de danse décerné par le New York Times. Il a également donné des cours et animé des ateliers en Espagne comme à l’étranger.
  • ,
  • Directeur et chorégraphe de la Compagnie « METROS ». Premier prix national de Danse d’Espagne en 1994, de Catalogne en 94 et 96, du Paraguay en 98….Chorégraphe pour de nombreuses compagnies : Nacho Duato, Cristina Hoyos, Jean-Christophe Maillot, il collabore aussi avec de nombreux danseurs, compositeurs et metteurs en scène.
  • ,
  • Professeur à l’Institut de Théâtre de Barcelone, Ramon OLLER est invité en tant que professeur et chorégraphe dans plusieurs compagnies et dans de nombreux festivals (USA : Ballet Hispano de N-y, Zig-Zag Ballet du Connectut, France : Compagnie Collines Istres, Marseille, Allemagne Pinau Bausch Essen).
  • Jackie Taffanel

    Jackie Taffanel

    Jackie Taffanel

    Intervenante Scène 1

    -
  • Qui suis-Je ?
  • « Une chorégraphe qui regarde …touchée par des présences, toile de fond de l’apparition des nuances de l’interprétation indissociables du vivant d’une écriture chorégraphique.
  • -
  • Expériences du Regard qui depuis toutes ces années ont transformé mon regard. Ai-je affiné la perception des inter-actions complexes des phénomènes en jeu dans l’atelier  en recherche et en improvisation(s)? - Je cherche des dispositifs d’exploration qui les autorisent encore d’avantage..
  • -
  • Je regarde les danseurs partie-prenante de la recherche dans un champ d’expérience(s) où l’on se risque pour une pièce à venir, qui s’écrit au fur et à mesure. Je suis à la fois dans l’urgence et l’attente pendant les improvisations, les explorations, de cette « profondeur naissante, de ce « proche approfondi » (pour reprendre une expression de M Merleau-Ponty), qui appelle le regard.. Je guette les présences, J’attends les moments appelants des interprètes, qui me touchent par leur texture « vivante» et je propose des dispositifs qui « parient » sur le surgissement et le creusement de certaines pistes.. La mémoire sensitive et l’élaboration « chemin-faisant », d’une trame vers une écriture apparaît. Quelles propositions de travail afin que les interprètes la vivifient et l‘actualisent. ?? Une mémoire sensitive collective se constitue, sorte de réseau sensible comme une toile fond de l’émergence de ces moments .
  • -
  • Un geste qui ne porterait pas la durée vivante de sa découverte dans le frémissement des tissus corporels, dans ses résonances haptiques serait-il propice à la circulation du vivant sur le plateau entre les partenaires? (comment ce qui a touché le danseur rayonne dans l’espace, comment peut il convoquer à l'infini ce qui a été nécessaire à son avènement ?)
  • -
  • Dialoguer avec ces apparitions, les éclairer , les étoffer et les relancer, les stabiliser sans les figer ?
  • (« c’est devant cet apparaître que je m’étonne, auprès de lui que je séjourne, par lui que je me laisse conduire…» )
  • un rêve ? accéder à l’immédiateté décisive du mouvement, en perpétuer l’instance  dans un espace de jeu où l'incertitude se cultive au présent« ...
  • -
  • Jackie Taffanel
  • Bruce Taylor

    Bruce Taylor

    Bruce Taylor

  • Intervenant cours techniques Jazz
  • D.E 2 / N.I.D Ballet Junior
  • Originaire de New York où il suit notamment les formations de l’Alvin Ailey American Center, de la Martha Graham School et du Dance Theatre of Harlem, Bruce Taylor prend également des cours auprès de Pauline Köner, Bella lewitsky, Walter Nicks, Jocelyn Lorenz.
  • -
  • Il danse dans de nombreuses compagnies avant de se lancer dans la chorégraphie.
  • Aux États-Unis, il est d’abord interprète pour Agnès DeMille, Bella Lewitzky, Walter Nicks, Elisa Monte et George Faison. En France, il danse dans les compagnies de Peter Goss et de Rheda.
  • -
  • Il se produit également dans divers shows télévisés et comédies musicales ( The Wiz, Evita, A long way to Boston, Reggae)
  • Professeur international, Bruce Taylor est aujourd’hui formateur à l’école de danse de l’Opéra national de Paris.
  • -
  • Il dirige par ailleurs sa propre compagnie, ChoréoOnyx, pour laquelle il signe des chorégraphies où se mêlent modern’jazz et danse contemporaine.
  • -
  • Il a chorégraphié plus de 30 pièces pour d’autres compagnies, françaises notamment celles de Bruno Agati, Rick Odums et Anne-Marie Porras et internationales:
  • - Free Art Dance de Belgique - Djazzex en hollande - Bralen Dance teater de bratislava etc. -
  • Le jazz de Bruce Taylor est ouvert aux mélanges des styles :
  • - de la technique du moderne en passant par les rythmes du swing, sa danse est pleine de sensibilité et de délicatesse.
  • -
  • Pour Bruce Taylor, le mot-clé de la danse est le mouvement:
  • La danse est le mouvement dans l’espace, dans un temps donné.
  • Le mouvement devient l’expression de la vie.